• Bannière 1 : Abu-l-Ala al-Maari

Auteur : poulin_mar

Mounia Aït Kabboura, reçoit la Bourse postdoctorale Fonds de Recherche Société et Culture (FRQSC) 2018-2019

Félicitations à Mounia Aït Kabboura, docteure en philosophie et membre de la Chaire UNESCO d’études des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique (FPJD), qui a obtenu la Bourse postdoctorale Fonds de Recherche Société et Culture (FRQSC) 2018-2019 pour son projet de recherche intitulé « La Rationalité en islam. Averroès et le salafisme djihadiste. Retour de l’histoire ».

Ce projet examinera la place de la rationalité d’Averroès (Islamique) dans le paradigme salafiste djihadiste pour comprendre les fondements théoriques qui structurent et légitiment le djihad. À l’heure de la mondialisation, les États-nations sont fragilisés par la menace du radicalisme idéologique en croissance. Comment la religion se transforme-t-elle en idéologie ou utopie radicale ? Comme le djihad, une action politique, trouve-t-elle sa place dans le discours religieux au Canada ? Étudier la rationalité islamique offre une fenêtre d’étude originale pour l’avenir de toute société occidentale pluraliste.

L’objectif scientifique du projet est de contribuer à la réflexion sur les conditions théoriques possibles pour contrer le djihad islamique radical ; son objectif pratique est d’orienter les politiques publiques pour les rendre mieux adaptées en matière de gestion du pluralisme religieux et de la radicalisation.

Le projet est supervisé par le Professeur Robert Wisnovsky, directeur du Institute of Islamic Studies.

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM-UQAM)
Chaire UNESCO d’études des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique (FPJD)

CIRST – Conférence de Charles Wolfe : Matérialisme et embodiment – 23 mai 2019

Conférence du CIRST

Matérialisme et embodiment suivi de
Table ronde Médecine, science, histoire. Le legs de Mirko Grmek

DATE ET HEURE DE LA CONFÉRENCE : JEUDI 23 MAI, DE 12h45 À 13h45

Lieu : W-5215, pavillon Thérèse-Casgrain, UQAM

CONFÉRENCIER

Charles T. Wolfe, Department of Philosophy and Moral Sciences et Sarton Centre for History of Science (Ghent University)

RÉSUMÉ

Depuis longtemps la figure-repoussoir du matérialisme mécaniste est présentée comme quasi-synonyme du matérialisme tout court. Le matérialisme réduit tout à la matière ; et la matière est comprise en termes d’« espace, figure et mouvement », pour reprendre l’expression cartésienne. Dans cette vision des choses, le matérialisme s’approprie, tel un parasite, les succès de la science mécaniste du 17e siècle et les transforme en une idéologie, ou une métaphysique. Ainsi Engels écrivait que « les matérialistes français du 18e siècle concevaient tout sur le modèle de la machine », qu’ils ne connaissaient pas la chimie, a fortiori organique : ils étaient braves et courageux, les matérialistes français, mais bloqués dans l’étroitesse de leur mécanisme. Ce verdict est répété, souvent dans la tradition marxiste, humaniste et/ou chrétienne, jusqu’au Nouveau Matérialisme (« New Materialism ») contemporain. Après tout, La Mettrie, le premier philosophe à se déclarer lui-même matérialiste, n’intitule-t-il pas son livre le plus célèbre L’Homme-Machine ? J’ai essayé de montrer dans quelques publications précédentes que cette vision du matérialisme est fausse, sinon en totalité, en tout cas en grande partie : que le matérialisme classique est fasciné par le corps, la chair, la différence entre matière vivante et matière morte, etc. Dans le présent exposé je pousserai cette réflexion plus loin en me demandant quel est le rapport entre le matérialisme le plus « vital » et les doctrines contemporaines de l’embodiment.

*Entrée libre et sans réservation

Dès 14h30, une table ronde suivra la conférence pour souligner le lancement de l’ouvrage Médecine, science, histoire. Le legs de Mirko Grmek (éditions Matériologiques).

Table ronde Médecine, science, histoire. Le legs de Mirko Grmek

Intervenants

Ghyslain Bolduc (Université de Montréal)
Jérôme Brousseau (Université Laval)
Alexandre Klein (Université Laval)
Pierre-Olivier Méthot (Université Laval)
Aldo Trucchio (CIRST, Université du Québec à Montréal)
Charles T. Wolfe (Ghent University)
Lieu : W-5215, pavillon Thérèse-Casgrain, UQAM

*Entrée libre et sans réservation

https://www.cirst.uqam.ca/nouvelles/2019/23-mai-materialisme-et-embodiment/

Accueil des nouveaux admis, nouvelles admises – 22 mai 2019

Afin de permettre aux nouvelles admises, nouveaux admis d’en apprendre davantage sur les programmes de premier cycle en philosophie, la direction de programme vous convie à une rencontre d’accueil qui aura lieu le mercredi 22 mai 2019 à 16h00 au local W-5215 (Pavillon Thérèse-Casgrain, 455, boulevard René-Lévesque Est – cinquième étage).

Ce sera l’occasion de poser vos questions, découvrir les lieux et rencontrer des personnes que vous croiserez tout au long de votre parcours.



Le PL 21 sur la laïcité de l’État : Réflexions et perspectives – 17 mai 2019

Date: Vendredi 17 mai 2019
Heure: 9h00 à 17h00
Lieu: Salon Orange, Centre Pierre-Péladeau

Co-organisé par l’Observatoire international sur le racisme et les discriminations & l’Observatoire des diasporas

Inscription obligatoire (sans frais)

PROGRAMME

PANEL 1 – Le PL 21 dans la longue durée : perspectives historiques et critiques
Ce panel questionne le caractère ‘récent’ des problèmes soulevés par le projet de loi 21 et offre un regard rétrospectif sur les questions religieuses au Québec. Est-ce que ce passé latent nous permet de mieux comprendre sur quoi repose la construction de cette ‘menace actuelle’? Comment certains groupes furent jadis exclus de l’égalité citoyenne? Comment certains autres le demeurent, ou le sont devenus? Par quels mécanismes fonctionne l’amnésie collective des violences politiques passées? Comment traiter dans ce contexte la dualité propre à la situation des francophones du Québec : à la fois majoritaires et minoritaires au Canada ? Quelles sont les différences et les ressemblances entre pratiques anciennes et nouvelles d’inclusion et d’exclusion nationale?

Présidence : Dominique Leydet, directrice du CRIDAQ | professeure, Département de philosophie, UQAM

Panélistes
Ira Robinson, Professeur, Département de religion, Concordia University
Jean-Philippe Warren, Professeur, Département de sociologie, Concordia University
Paul Eid, Professeur, Département de sociologie, UQAM

PANEL 2 – Le PL 21 et la démocratie québécoise
Tant le projet de loi 21 que sa justification par le gouvernement et les moyens choisis pour assurer son adoption rapide soulèvent des questions sur la nature même de la démocratie québécoise. Doit-on accepter le principe de souveraineté parlementaire tel qu’affirmé par le Gouvernement ? Si l’Assemblée nationale est appelée à jouer un rôle privilégié dans notre démocratie, quelles responsabilités celle-ci devrait-elle se reconnaître dans l’interprétation et la protection des droits ? Quelles en sont les implications pour le processus d’adoption d’un projet de loi qui, entre autres choses, modifie la Charte québécoise des droits et libertés ? Quelle place pour la société civile dans le processus de consultation ? Quelle autonomie pour les villes face au parlement national?

Présidence : Dia Dabby, professeure, Département des sciences des religions, UQAM

Panélistes
Pierre Bosset, Professeur, Département des sciences juridiques, UQAM
Dominique Leydet, Professeure, Département de philosophie, UQAM
David Koussens, Professeur, Faculté de Droit, Université Sherbrooke
Benoit Morissette, post-doctorant CRIDAQ

PANEL 3 – Le PL 21 : inclusions, exclusions et conséquences socio-économiques
Le projet de loi 21 arrive dans un contexte particulier. Comme le démontrent plusieurs études, au Québec, la marginalisation économique (déqualification professionnelle, chômage, précarisation de l’emploi) des personnes racisées est en expansion depuis les 20 dernières années. Ces inégalités sociales constituent un problème bien concret qui attend des réponses. Les politiques d’immigration et les mesures étatiques d’aide à l’insertion en emploi ont une part importante de responsabilité dans ce problème. Peut-on considérer que les politiques du gouvernement actuel renforcent ces inégalités? Si oui, comment et dans quelle mesure ? Quels en sont les impacts prévisibles sur la mobilité sociale pour certaines catégories de personnes ciblées? Comment évaluer dans ce contexte le PL 21?

Présidence : Vincent Romani, codirecteur, Observatoire international sur le racisme et les discriminations professeur, Département de science politique, UQAM

Panélistes
Samira Laouni, docteure en économie, présidente de Communication, ouverture et rapprochement interculturel (COR)
Asmaa Ibnouzahir, experte, consultante, chargée de cours à l’Institut de Recherches et d’Études Féministes (IREF, UQAM), présidente de l’Institut F.
Leila Iliana Celis, Professeure, Département de sociologie, UQAM

PANEL 4 – Le PL 21 : et après?
Le projet de loi 21, par son emploi explicite de la clause nonobstant au regard de la Charte canadienne des droits et libertés et de la Charte québécoise des droits de la personne, crée un court-circuit des revendications potentielles devant les tribunaux canadiens. À l’aune de son adoption législative, quelles sont les avenues potentielles de recours, contestations et protestations disponibles aux citoyens et citoyennes? De manière concomitante, quels sont les moyens d’action et de contestation du projet de loi 21 à l’extérieur des tribunaux que la société civile peut mobiliser? Quels sont les options et recours possibles devant les organisations et institutions internationales? Enfin, et de manière prospective, quels seront les effets à plus long terme de l’inclusion de la laïcité dans la Charte québécoise des droits de la personne?

Présidence : Leila Iliana Celis, codirectrice, Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté | professeure, Département de sociologie, UQAM

Panélistes
Dia Dabby, Professeure, Département des sciences juridiques, UQÀM
Oumalker Idil Kalif, agente de recherche, Chaire des inégalités sociales et des parcours de vie du Canada, Université de Montréal
Sara Kennedy, Professeure, Département d’éducation, Université Concordia
Ryoa Chung, Professeure, Département de philosophie, Université de Montréal

Pour plus d’information:
CRIDAQ
Facebook

Information sur les études supérieures en philosophie (UQAM) – 16 mai 2019

Date: Jeudi 16 mai 2019
Heure: 14h00 à 16h00
Lieu: W-5215

Une réunion d’information sur les programmes et bourses d’études supérieures en philosophie se tiendra jeudi le 16 mai à 14h (Local W-5215, UQAM). Cette rencontre est organisée prioritairement pour celles et ceux qui viennent de terminer le baccalauréat et entreprendront des études de maîtrise à l’automne prochain, mais toute personne ayant des questions ou désirant discuter des programmes de cycles supérieurs est bienvenue. Il s’agira d’une rencontre informelle visant à répondre à vos questions.

Si vous ne pouvez pas être présent-es lors de la rencontre, il est possible de nous poser des questions par courriel ou de nous rencontrer :
-> Pour les question de nature administrative: Célia Roman, roman.celia@uqam.ca; local W-5353.
-> Pour les questions de nature académique : Pierre Poirier, poirier.pierre@uqam.ca, W-5320 (disponible sur rendez-vous).

Si vous ne pouvez pas être présent-es lors de la rencontre, il est possible de nous poser des questions par courriel ou de nous rencontrer :
-> Pour les question de nature administrative: Célia Roman, roman.celia@uqam.ca; local W-5353.
-> Pour les questions de nature académique : Pierre Poirier, poirier.pierre@uqam.ca, W-5320 (disponible sur rendez-vous).

Voir l’événement Facebook

Kimberly Lanthier reçoit une bourse CRSH

Félicitations à Kimberly Lanthier, étudiante à la maitrise, qui a obtenu du CRSH une Bourse d’études supérieures du Canada (BESC M) Joseph-Armand-Bombardier, et qui est également l’une des 20 personnes (sur 158) sélectionnées pour la Feminist Summer Reading School, une école d’été de lecture féministe sur le thème ‘Philosophy and Bodies’, qui se déroulera du 17 au 22 juin à Cornell University aux États-Unis: https://femsummer.weebly.com/

Département de philosophie

Suivez-nous

Coordonnées

Département de philosophie
Local W-5350
455, Boulevard René-Lévesque Est
Montréal (Québec) H2L 4Y2