• Bannière 1 : Abu-l-Ala al-Maari

Activités

39e conférence Fillosophie – Alia Al-Saji (McGill) – Vendredi 8 février 2019

39e conférence Fillosophie : Alia Al-Saji (McGill University)
Date et horaire : Vendredi le 8 février 2019, 13h
Lieu : W-5215
Titre : “Glued to the Image: A Critical Phenomenology of Racialization through Works of Art. “

Pour sa 39e conférence, Fillosophiereçoit Alia Al-Saji (McGill University), pour une présentation intituléeGlued to the Image: A Critical Phenomenology of Racialization through Works of Art.

La conférence aura lieu au département de philosophie de l’UQAM,salle W-5215, le vendredi 8 février de 13h à 15h.

Voici un résumé ci-dessous et une biographie de la conférencière. La conférence se tiendra en anglais.


Résumé de la conférence :

I develop a phenomenological account of racialized encounters with works of art and film, wherein the racialized viewer feels cast as perpetually past, coming “too late” to intervene in the meaning of her own representation.  This points to the distinctive role that the stereotyped past plays in mediating and constructing our self-images.  I draw on experiences of three exhibitions that take Muslims and/or Arabs as their subject matter and that ostensibly try to subvert racialization, while reproducing some of its tropes. My examples are theBenjamin Constant exhibition at the Montreal Museum of Fine Arts (2015); the permanent expositionWelten der Muslime at the Ethnologisches Museum in Berlin; and a sculptural installation at the Leeds City Art Gallery, created in response to the imperial power painting,General Gordon’s Last Stand,that is housed there.

My interest is in how artworks may contribute to the experience of being racialized.  I argue – drawing on Frantz Fanon’sPeau noire, masques blancs – that this is not only a conscious confirmation of the existence of racial stereotypes, but an intensification and amplification in their affective life and embodied effects. They saturate my temporal horizons as a racialized subject, the atmosphere that I breathe, and the structures of practical and perceptual possibility that I can live. Finally, from a critical-race and feminist phenomenological perspective, I ask whether, and how, it may be possible to interrupt this amplification of racial stereotypes by means of aesthetic work itself—opening the way not only to social critique but to different affective relationships to the images of racialized groups.  

Bio : Alia Al-Saji has a PhD in Philosophy from Emory University (2002), following an MA in Philosophy from K. U. Leuven (1995) and a Bachelor of Arts & Science (McMaster University, 1993).  She has taught at McGill since 2002.  Her work brings together and critically engages 20th-century phenomenology and French philosophy, on the one hand, and critical race, decolonial, and feminist philosophies, on the other.  Running through her research is an abiding concern for questions of time and embodiment, the intersection of which she seeks to philosophically elaborate. In 2009, she was awarded a residence fellowship at the Camargo Foundation in Cassis, France, and in 2012 she was a resident fellow at the Institute of Advanced Study in Durham University, UK.
Al-Saji was the Co-Director of the Society for Phenomenology and Existential Philosophy (SPEP), the second largest philosophical association in North America, from 2014 to 2017.  She is currently a co-editor of the Symposia on Gender, Race and Philosophy and the Feminist Philosophy section editor of Philosophy Compass.

Vous pouvez aussi retrouver l’événement surFacebook, et sur notresite internet.

Nous espérons vous accueillir en grand nombre !

L’équipe de Fillosophie


Fillosophie UQAM
109 Riverview, Lasalle
Québec, Canada
H8R 3R9
http://fillosophie.com
https://www.facebook.com/fillosophie.uqam
https://twitter.com/Fillosophie


Conférence départementale: Stéphanie Ruphy (Lyon 3) – Vendredi 25 janvier 2019

Le Département de philosophie de l’UQAM accueille
Stéphanie Ruphy
(Université Lyon 3)
pour une conférence intitulée « Le pluralisme scientifique implique-t-il le pluralisme métaphysique (ou vice-versa)? »

Vendredi 25 janvier 2019
de 15h à 17h
Salle W-5215
(au 5e étage du pavillon Thérèse-Casgrain)

L’affiche de l’événement est disponible ici.

38e conférence Fillosophie – vendredi 11 janvier 2019

38e conférence Fillosophie : Christine Tappolet (Université de Montréal)
Date et horaire : Vendredi 11 janvier 2019
Lieu : W-5215
Titre : « Affects, justification et connaissance éthique ».


Résumé : La colère et lafrustration que la femme soumise ressent sont-elles susceptibles de la placerdans une position épistémique favorable? Selon Marilyn Friedman (1986), laréponse est oui : nos émotions et nos états affectifs constitueraient unesorte de « pierre de touche » qui permettrait d’évaluer nos principesmoraux. Quel est le rôle épistémique des émotions et plus généralement desaffects? Je commencerai par présenter des raisons de penser que les émotionsont un rôle épistémique crucial, car elles sont en mesure de conférer de lajustification primafacie aux croyances évaluatives qui en découlent. Je tenteraiensuite de répondre à des objections récentes à cette thèse (Brady 2012). Pourfinir, j’esquisserai comment l’approche que je préconise peut être étendue à laconnaissance éthique.

Bio : Christine Tappolet estprofesseure titulaire au département de philosophie de l’Université deMontréal. Elle est responsable du Groupe de recherche interuniversitaire sur lanormativité (GRIN) depuis 2009 et dirige le Centre de Recherche en Éthique(CRÉ) depuis sa création en 2014. Après des études graduées à King’s CollegeLondon et à l’Université de Londres, et un séjour d’une année au M.I.T.,Christine Tappolet a obtenu son Doctorat à l’Université de Genève sous ladirection de Kevin Mulligan. Ses intérêts de recherche se situentprincipalement en éthique, et plus particulièrement en méta-éthique et enpsychologie morale. Ses travaux sur les débats autour du réalisme moral et del’épistémologie morale l’ont amenée à étudier la nature des émotions et leurrelation avec les jugements de valeur. Elle est l’auteure de plusieurs articleset livres, dont Emotions,Value, and Agency, publié chez Oxford University Press en 2016.

Lien vers l’événement FB :  https://www.facebook.com/events/363419304204191/

Fillosophie UQAM
2803 Holt,
Montréal Québec, Canada
H1Y 1P5
http://fillosophie.org/
https://www.facebook.com/fillosophie.uqam
https://twitter.com/Fillosophie


Séminaire « Travaux en cours » – Dario Perinetti – 5 décembre 2018

Le Séminaire Travaux en Cours nous donne l’occasion d’écouter:
 
Dario Perinetti
« Hume et la « dureté du mental »:  les impressions et les idées sont-elles mentales? »

Mercredi 5 décembre 2018
12h30-13h30
Espace Philo (W-5230)

Prévoir d’amener un lunch; café et biscuits offerts.

Nous rappelons que ce séminaire est l’occasion pour les professeur(e)s et les doctorant(e)s en philosophie de présenter un de leurs derniers travaux de recherche au département. Il est ouvert à tous/toutes, et a lieu les 1er et 3eme mercredi du mois, de septembre à avril (voir le https://philo.uqam.ca/conferences/seminaires-travaux-cours/ ).

Chaque séance comprend une présentation orale de 20-30 minutes environ, suivie de 30 minutes de discussion.

Atelier MiMéPhi-Prem – 28 novembre 2018

Mi-Mé-PhiPrem
Titre : « Est-il possible de justifier rationnellement des jugements de valeur? Si oui, comment ? Si non, pourquoi ? »
Intervenant.e : Pierre Blackburn (Cégep de Sherbrooke)
Date: mercredi 28 novembre de 12h45 à 13h30
Lieu: l’Espace philo

Plus d’information sur les MiMéPhi ici!

38e conférence Fillosophie – vendredi 23 novembre 2018 – REPORTÉE

En raison de la grève, la conférence de Christine Tappolet prévue ce vendredi sera reportée au vendredi 11 janvier de 13h à 15h. 

merci de votre compréhension.

L’équipe de Fillosophie.

 

38e conférence Fillosophie : Christine Tappolet (Université de Montréal)
Date et horaire : Vendredi 23 novembre de 13h à 15h
Lieu : W-5215
Titre : « Affects, justification et connaissance éthique »

Pour sa 38e conférence, Fillosophie a le plaisir d’accueillir la philosophe Christine Tappolet (Université de Montréal) qui présentera une conférence intitulée « Affects, justification et connaissance éthique ».

La conférence aura lieu le 23 novembre de 13h à 15h au local W-5215 de l’UQAM.

Résumé : La colère et la frustration que la femme soumise ressent sont-elles susceptibles de la placer dans une position épistémique favorable? Selon Marilyn Friedman (1986), la réponse est oui : nos émotions et nos états affectifs constitueraient une sorte de « pierre de touche » qui permettrait d’évaluer nos principes moraux. Quel est le rôle épistémique des émotions et plus généralement des affects? Je commencerai par présenter des raisons de penser que les émotions ont un rôle épistémique crucial, car elles sont en mesure de conférer de la justification prima facie aux croyances évaluatives qui en découlent. Je tenterai ensuite de répondre à des objections récentes à cette thèse (Brady 2012). Pour finir, j’esquisserai comment l’approche que je préconise peut être étendue à la connaissance éthique.

Bio : Christine Tappolet est professeure titulaire au département de philosophie de l’Université de Montréal. Elle est responsable du Groupe de recherche interuniversitaire sur la normativité (GRIN) depuis 2009 et dirige le Centre de Recherche en Éthique (CRÉ) depuis sa création en 2014. Après des études graduées à King’s College London et à l’Université de Londres, et un séjour d’une année au M.I.T., Christine Tappolet a obtenu son Doctorat à l’Université de Genève sous la direction de Kevin Mulligan. Ses intérêts de recherche se situent principalement en éthique, et plus particulièrement en méta-éthique et en psychologie morale. Ses travaux sur les débats autour du réalisme moral et de l’épistémologie morale l’ont amenée à étudier la nature des émotions et leur relation avec les jugements de valeur. Elle est l’auteure de plusieurs articles et livres, dont Emotions, Value, and Agency, publié chez Oxford University Press en 2016.

Cet événement est gratuit et ouvert à tout le monde. Des collations seront servies.

Lien vers l’événement FB : https://www.facebook.com/events/363419304204191/

Pour faire un don à Fillosophie dans le cadre de notre campagne de sociofinancement qui prend fin au début décembre : https://100millions.uqam.ca/vos-idees-pour-luqam/fillosophie-81

Fillosophie UQAM
2803 Holt, Montréal
Québec, Canada
H1Y 1P5
http://fillosophie.org/
https://www.facebook.com/fillosophie.uqam
https://twitter.com/Fillosophie

Séminaire « Travaux en cours » – Vincent Guillin – 21 novembre 2018 – ANNULÉ

Événement ANNULÉ

Vincent Guillin (Département de philosophie & CIRST)

« Traduire philosophiquement in concreto: un exemple »

Mercredi 21 novembre 2018
12h30-13h30
Espace Philo (W-5230)

Prévoir d’amener un lunch; café et biscuits offerts.

Nous rappelons que ce séminaire est l’occasion pour les professeur(e)s et les doctorant(e)s en philosophie de présenter un de leurs derniers travaux de recherche au département.
Il est ouvert à tous/toutes, et a lieu les 1er et 3eme mercredi du mois, de septembre à avril (voir le
https://philo.uqam.ca/conferences/seminaires-travaux-cours/ ).

Chaque séance comprend une présentation orale de 20-30 minutes environ, suivie de 30 minutes de discussion.

Atelier Diversité, identités, préjugés: Perspectives empiriques et normatives – 2 novembre 2018

INVITATION À UN ATELIER INTERDISCIPLINAIRE AU DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE DE L’UQAM

Titre : Diversité, identités, préjugés: Perspectives empiriques et normatives
Date : 2 novembre 2018
Heure : 13h-16h
Lieu : Salle W-5215, UQAM
Organisation : Amandine Catala et Luc Faucher (Philosophie, UQAM)

 

PROGRAMME

Allison Harell (Science politique, UQAM) :
Préjugés, identités et solidarité sociale

Marina Doucerain (Psychologie, UQAM) :
Immigrer et négocier son engagement culturel: Le rôle du contexte et des relations sociales

Cloé Gratton (Psychologie, UQAM) :
Faire la lumière sur le concept de ‘racisme aveugle à la couleur’: Vers de meilleures mesures en psychologie sociale

Luc Faucher (Philosophie, UQAM) :
Race et essentialisme psychologique

Mylène Legault et Pierre Poirier (Philosophie,UQAM) :
Allers-retours neuroféministes

Amandine Catala (Philosophie, UQAM) :
Injustice épistémique et agentivité politique: Représentations sociales et économie de la crédibilité

Cet atelier est gratuit et ouvert à tout le monde. Du café et des collations seront offerts.

Au plaisir de vous y voir !

Voir l’affiche de l’événement ici.

Conférences Hugues-Leblanc 2018 – 17, 18 et 19 octobre 2018

Cette conférence annuelle célèbre la mémoire du grand logicien et philosophe québécois Hugues Leblanc (1924-1999). Se déroulant sur trois jours, cet événement se structure autour d’une série de présentations délivrées par une conférencière ou un conférencier de renommée internationale, et d’interventions de professeures et professeurs issus d’universités canadiennes ou étrangères, sur une thématique relevant de la philosophie analytique.

Conférences  2018

Conférencier invité : Ray Monk (Université de Southampton)
Titre : « Lives and Ideas: Intellectual Biography »

« The Duties of a Biographer »
(commentateur : Dario Perinetti, UQAM)
Mercredi 17 octobre, 17h00-18h30, salle W-5215, UQAM
https://www.facebook.com/events/318945305554852/

« How Can I be a Logician before I’m a Human Being: The Life and Work of Wittgenstein »
(commentateur : Mathieu Marion, UQAM)
Jeudi 18 octobre, 15h30-17h00, salle W-5215, UQAM
https://www.facebook.com/events/301437374020404/

« Inside the Centre: The Life, Times and Work of J. Robert Oppenheimer »
(commentateur : Yves Gingras, UQAM)
Vendredi 19 octobre, 15h30-17h00, salle W-5215, UQAM
https://www.facebook.com/events/252243638782798/

Ray Monk est professeur émérite à l’Université de Southampton. Ses travaux ont porté sur l’histoire de la philosophie analytique et il est entre autres l’auteur de trois biographies majeures, Ludwig Wittgenstein: The Duty of Genius (1991), traduite en français sous le titre Wittgenstein : le devoir de génie (1993), une biographie en deux volumes du philosophe et logicien Bertrand Russell : Bertrand Russell: The Spirit of Solitude 1872-1921 (1996), Bertrand Russell: The Ghost of Madness 1921-1970 (2001), et plus récemment du physicien américain Robert Oppenheimer, directeur du Projet Manhattan à Los Alamos ayant mis au point les premières bombes atomiques : Robert Oppenheimer: Inside the Centre (2012).

Département de philosophie

Suivez-nous

Coordonnées

Département de philosophie
Local W-5350
455, Boulevard René-Lévesque Est
Montréal (Québec) H2L 4Y2