Futur-es étudiant-es

futurs-etudiantsPourquoi étudier la philosophie à l’UQAM?

Pour ses programmes. Le département de philosophie offre toute une variété de programmes d’étude du baccalauréat jusqu’au doctorat. On peut y suivre, selon ses intérêts, un programme court de premier cycle de 30 ou de 60 crédits, ou encore un programme long de baccalauréat spécialisé de 90 crédits. On peut donner à chacun de ces programmes une coloration bien personnelle grâce aux cours à options et aux cours libres. De même, les programmes d’études avancées offrent l’occasion de suivre une concentration en pensée féministe (MA), ou en sciences cognitives (PhD), tout en proposant des séminaires et des occasions de recherche en épistémologie, philosophie du langage et de l'esprit, philosophie pratique, ou histoire de la philosophie.

Pour ses enseignantes et enseignants. Dynamiques et proches des étudiants, étudiantes, les professeures et professeurs du département proviennent d’horizons et de pays bien différents offrant ainsi un enseignement ouvert et bien diversifié où la spécialisation ne se fait pas au détriment d’une solide formation générale.

Pour l’UQAM elle-même. Jeune université, ouverte et vivante, publique et laïque, l’UQAM n’a de cesse d’être à l’avant-garde de la formation tant par ses programmes que par la recherche qu’on y pratique.

Pour Montréal. Grande métropole cosmopolite, Montréal se trouve au confluent des grands courants philosophiques. La philosophie s’y pratique tant en français qu’en anglais et on y trouve pas moins de quatre universités d’enseignement et de recherche. Et que dire de la vie Montréalaise? Il suffit de penser à ses festivals, ses quartiers, sa convivialité, son fleuve etc. Montréal est une ville où il fait bon vivre.